Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
petitesdeprimesentreamis.over-blog.com

L'ENFER DU BOULOT

L'ENFER DU BOULOT

Ce matin est un matin comme les autres, j'ouvre les yeux subitement, mon cœur s'affole. Je le sens cogner dans ma cage thoracique. une bouffée d'angoisse m'envahie. Dans ma tête, je tente de reprendre mes esprits, où suis-je?, quel jour est-on? que dois-je faire?

J'ai l'impression de me noyer, la peur m'étreint, je respire péniblement et puis ça me revient! Telle une naufragée je prends enfin conscience de ce qui m'entoure.

En face de moi l'envolée de papillon collée au mur qui m'a coûté 1 euro à La Foire Fouille !, la fenêtre à ma droite où l'on peut voir poindre le jour, ma tendre moitié roulé en boule de l'autre côté du lit...Je suis là, chez moi, dans mon lit ...mon réveil sonne sans relâche, une sonnerie stridente, agaçante...une invitation à le jeter contre le mur??? certainement...je pense à mon mur...non je ne le ferais pas...

Il est déjà l'heure de se lever...

Je m'assoie péniblement sur le rebord de mon lit, les jambes ballantes quelques instants dans le vide, j'inspire et j'expire profondément. Rien ne marche.

Je me lève enfin...mais avec difficulté. Je me sens vidée et limite nauséeuse, mes yeux me piquent...je n'ai pas envie, les forces me manquent.

Voilà, mes journées commencent toutes comme ça...intéressant non???? déprimant oui!

Yep...on est loin du glamour des films américains où l'on voit la femme parfaite avec son parfait brushing et maquillage, son parfait mari, sa parfaite maison dans le parfait quartier...dans la parfaite cuisine devant un parfait petit déj', heureux et souriants à pleines dents échangeant un super plan de soirée pour quand leurs 15 heures de travails respectifs hyper enrichissants seraient bâchés!

Ici c'est pas ça...non pas ça du tout!

A peine les yeux sont ouverts que nous sommes déjà dans l'antiglam', dès le réveil, on a la tronche en vrac, on se gratte les yeux, on se prend les pieds dans la commode, on jure comme une possédée, on réveille pour de bon sa tendre moitié et on fini par s'engueuler! inévitablement...

Moi, je retarde au maximum l'heure du réveil...je prends mon déj' (enfin..ma tasse de thé) dans la salle de bain pendant que je me prépare.

Oui ce n'est pas bien! "Pour bien commencer la journée, il faut un petit déjeuné bien équilibré!" Boulllleeeshhhiiiitttttt!  Non pour bien commencer et terminer sa journée c'est d'avoir quelque chose qui nous donne envie, de l'espoir, de la joie, un but et ensuite arrive ... un bon petit déjeuné!

J'avoue ..après X années de boîte...j'ai tout donné, on m'a tout pris....Y a plus rien qui me fait décrocher un sourire...sinon blasé et limite hypocrite.

45 minutes plus tard, j'enchaîne...Tiens il est marrant ce choix de mot ! c'est exactement ça. J'enchaîne... Je pars travailler, comme d'hab' le paysage défile, je suis prudente mais je ne vois plus rien. L'appréhension me tenaille, cette sensation qui naît dans le bas ventre et qui remonte, je sens encore mon cœur palpiter, ça me trouble, me stresse...feu rouge...travaux...camions...ah Pépé ne roule pas, il emmène Mémé à sa ballade hebdomadaire...sera t-il à l'heure pour l'ouverture du Leclerc???

A la radio...comme toujours, que des mauvaises nouvelles...sérieux, il n'y a jamais rien de positif!, c'est mort, meurtre, violence, attentats...bref "plus belle la vie" version vraie vie quoi!

J'éteints la radio, déjà épuisée de mettre finalement levée et épuisée de devoir faire fonctionner mon cerveau de bon matin. J'arrive au fameux rond point..."THE rond point" à 300 mètres de mon taf. Encore un soupir et j'y suis...3....2...1.

On y est, je me gare...chouette ma place n'est pas prise! Si je n'étais pas aussi crispée, pour un peu j'aurais esquissée un sourire...mais non, on verra ça demain!

J'empoigne mon sac, je m'assomme limite avec..- oui j'ai un vrai sac de nana, blindé! - nerveuse, je regarde l'horloge de ma C3 "Hé merde bordel! Je suis encore en retard! VDM...vie de merde!.".

Je cours vers la pointeuse et passe ma carte. J'y suis. On dit que l'enfer est pavé de bonnes intentions. Bah ici c'est pareil. Bienvenue en enfer.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article